Bonjour Messieurs, Dames, j’espère que vous allez bien en sécurité.

 Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet sensible qui est toujours d’actualité au travail, il s’agit du harcèlement sexuel. En effet, bon nombre de personnes aujourd’hui hommes ou femmes subissent les pressions répétées d’un collègue ou d’un patron pour entretenir avec elles des relations intimes.

  Généralement la personne qui harcèle exige de la personne harcelée des relations intimes en lui mettant une pression qui est soit la perte de son travail ou la divulgation d’informations fausses à son sujet.

fotolia_69180006

Plusieurs femmes se sont retrouvées dans cette situation délicate où leurs patrons les harcelaient sexuellement et les menaçaient de les renvoyer si elles n’acceptaient pas leurs avances. D’autres par peur de perdre leur seule source de revenus ont fini par céder et sont devenus des proies faciles pour leur patron.

La loi ivoirienne et le harcèlement sexuel au travail: Que nous dit la loi ivoirienne sur le harcèlement sexuel ?
fotolia_115622024

La loi n°2015-532 portant code du travail du 20 juillet 2015 stipule en son article 5 qu’ :

 « Aucun salarié, aucune personne en formation ou en stage ne peut être sanctionné ni licencié pour avoir refusé de subir les agissements de harcèlement moral ou sexuel d’un employeur, de son représentant ou de toute personne qui abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions, a donné des ordres, proféré des menaces, imposé des contraintes ou exercé des pressions de toutes natures sur ce salarié.

Aucun salarié, aucune personne en formation ou en stage ne peut être sanctionné ni licencié pour avoir témoigné des agissements défini à l’alinéa précédent ou pour les avoir relatés.

 Nul ne peut prendre en considération le fait que la personne intéressée a refusé de subir les agissements de harcèlement ou qu’une personne témoin les a relatés, pour décider, notamment en matière d’embauche, de rémunération, de formation, d’affection, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation, de résiliation, de renouvellement de contrat de travail ou de sanctions disciplinaires.

 Constituent un harcèlement moral les comportements abusifs, les menaces, les attaques, les paroles, les intimidations, les écrits, les attitudes, les agissements répétés à l’encontre d’un salarié, ayant une connotation sexuelle, dont le but est d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers.

 Constituent un harcèlement moral les comportements abusifs, les menaces, les attaques, les paroles, les intimidations, les écrits, les attitudes, les agissements répétés à l’encontre d’un salarié, ayant pour objet ou pour effet la dégradation de ses conditions de travail et qui comme tels sont susceptibles de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

 Le harcèlement se prouve par tous les moyens. »

Ainsi la loi est claire, le travailleur ne doit en aucun cas subir de harcèlement sexuel, ni être sanctionné ou licencié s’il a refusé ou s’il l’a reporté.

fotolia_107234038
Ensemble disons non au harcèlement sexuel au travail

Alors Messieurs, Dames, chers travailleurs, voici un éclaircissement sur le harcèlement sexuel au travail, j’espère que cela vous a beaucoup aidé , partagez s’il vous plaît.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s